Invitation Cinéma d'éducation populaire

23 novembre 2016

Macadam Sud vous invite à participer à son Cinéma d'éducation populaire, qui a lieu tous les derniers mercredis du mois. C'est gratuit et ouvert à tous!

Sectorisation en Montérégie: appel à la vigilance 

23 novembre 2016

Par Nicole Gauthier et André Leduc du Collectif de défense des droits de la Montérégie

 

Le Collectif de défense des droits de la Montérégie aimerait partager avec les membres de la TROC-M un dossier de sectorisation que nous avons eu cette année en Montérégie et où nous avons eu à intervenir.

 

Qu’est-ce que la sectorisation ? Selon la loi de services de santé et services sociaux, l’usager a le libre choix à l’établissement et au professionnel duquel il désire recevoir des services de santé ou sociaux (article 6 de la loi). La sectorisation est d’imposer à une personne un établissement ou un professionnel selon son lieu ou son territoire de résidence. Notre intention est simple : maintenir ensemble une vigilance particulière concernant ces droits étant donné la nouvelle organisation du système de santé avec les 3 CISSS en Montérégie.

 

Nous avons été informés au printemps dernier que 2 CISSS de la Montérégie avaient conjointement envoyé à une cinquantaine de résidents d’une ressource d’hébergement une lettre leur demandant de choisir entre la stabilité de la résidence (milieu de vie) ou la stabilité du suivi médical :

 

« Vous pourrez continuer à habiter dans votre milieu de vie actuel. Cependant, cela impliquera un changement de votre équipe traitante, puisque les usagers confiés aux ressources doivent être suivis par l’équipe du CISS qui a la responsabilité contractuelle de la ressource. Nous sommes conscients qu’un tel changement peut représenter certains inconvénients et soyez assuré(e) que nous prendrons toutes les mesures nécessaires afin que cette transition se fasse de façon harmonieuse.

 

Toutefois, si vous désirez garder votre équipe traitante actuelle, il vous sera possible de faire ce choix, lequel sera considéré, mais impliquera un déménagement dans une autre ressource. Le cas échéant, nous entreprendrons les démarches requises pour trouver un nouveau milieu de vie répondant à vos besoins.»

 

Nous avons pris contact avec un des deux CISSS impliqué dans cette procédure et nous avons tenté d’expliquer l’illégalité de leur directive, sans toutefois nous faire entendre. Nous avons été transparents avec la direction en les informant que nous allions enclencher une procédure légale.

 

Nous avons donc mandaté le bureau Ménard, Martin avocats et voici un extrait de la mise en demeure de Me Jean-François Leroux adressée aux deux CISSS :

 

La directive que vous proposez aura pour effet de déraciner un nombre important d’usagers de leur milieu de vie ou encore, de leur imposer un changement d’équipe traitante alors qu’ils constituent une catégorie de personnes vulnérables et à risque de se désorganiser. Un tel impact ne saurait être toléré.

 

Finalement, soulignons que l’ensemble des décisions administratives prises au sein du système de santé ne saurait aller à l’encontre des droits fondamentaux prévus par les Chartes notamment le droit à la sécurité et à l’intégrité de sa personne.

 

À la lumière des éléments ci-dessus, il appert que l’entrée en vigueur prochaine de votre directive causera un préjudice considérable aux usagers de votre établissement en les privant d’importants droits qui leur sont pourtant reconnus.

 

Quelques jours plus tard, l’avocat d’un des CISSS a reconnu leur faute et s’est engagé à faire parvenir à toutes les personnes concernées un avis écrit les informant de la nouvelle décision :

 

«Toutes les personnes auront le choix de déménager s’ils le veulent, de faire un changement de leur équipe médical s’ils le veulent ou maintenir les services qu’ils reçoivent actuellement.»

 

Soyons vigilants pour faire respecter les droits des personnes, et n’hésitez pas à nous contacter si vous êtes informés de situations semblables en Montérégie.

 

Conférence de M. Léo-Paul Lauzon

17 mars 2016

Bonjour,

 

Vous êtes invitéEs à assister à la conférence de M. Léo-Paul Lauzon, À qui profite l'austérité? qui se tiendra jeudi le 31 mars 2016 de 19h00 à 21h00 à la salle Jean-Pierre Houde (15, boul. Maple à Châteauguay).

 

Bienvenue à toutes et à tous, entrée libre. Grignotines et boissons, apportez votre tasse réutilisable.

 

Vous trouverez en pièce jointe l'affiche de l'événement (en format 11X17). Je vous invite à l'imprimer, l'afficher, la diffuser! Mobilisez vos membres, lancez l'invitation à tous vos contacts et faisons de cette soirée un succès!

 

Une publicité paraîtra mercredi prochain dans le journal Le Soleil, à surveiller.

 

Merci de partager notre événement facebook:

https://www.facebook.com/events/178487335867921/

 

Nous ferons des mises à jour régulières de cette page événement pour vous alimenter en articles, vidéos, références sur l'austérité et la redistribution de la richesse.

 

N'hésitez pas à communiquer avec moi pour toute question.

 

Merci de votre collaboration!
 

 

Virginie Bernier

coordonnatrice

Corporation de développement communautaire (CDC) Roussillon

cdcroussillon@gmail.com

www.facebook.com/roussillon.cdc

www.cdcroussillon.org

438-490-3789

Invitation de la TIRS

25 février 2016

Bonjour,

La Table Itinérance Rive-Sud (TIRS) et son Comité Itinérance Femmes vous invitent à une rencontre d’échange et de travail sur l’Approche Différenciée selon le sexe (ADS) afin de mieux comprendre les particularités de la pauvreté et l’itinérance de femmes et trouver des solutions concrètes aux multiples défis du phénomène.

 

Pierre L’Heureux, spécialiste du dossier et employé du CISSS Est de la Montérégie, fera une introduction des bases de l’ADS et par la suite on échangera en sous-groupes ainsi que en plénière le côté opérationnel de cette approche. 

DATE et LIEU:

Lundi, 4 avril 9H00-12H00

Église St-Mark’s (au parc St-Mark’s dans le Vieux Longueuil)

341 Rue de Longueuil,

Longueuil, QC

J4H 1H6

 

STATIONNEMENT :

Nous vous invitons à vous stationner sur les rues St-Silvestre, St-Élizabeth ainsi que sur la rue Guilbault afin d’éviter les places limitées à deux (2) heures

  

CONTEXTE de notre démarche :

 

Le Comité Itinérance Femmes de la TIRS a présenté, le 24 septembre 2015, les résultats du sondage avec les groupes de la Montérégie et défini un plan d’action (validé par les membres de la TIRS en décembre 2015) avec les échanges des 60 participants durant la présentation. Cet événement en fait partie des actions définies.

 

La TIRS recherche une meilleure sensibilisation et compréhension du phénomène particulier de la pauvreté des femmes et comment nous, comme communauté engagée, pouvons apporter des solutions concrètes et réalistes. 

 

Au plaisir de collaborer avec vous,

 

Marco Carpinteyro,
coordonnateur
Table Itinérance Rive-Sud (TIRS)
885, rue Sainte-Hélène
Longueuil, QC,  J4K 3R7

Tél. (450) 646-7809

Cel. (438) 928-1592
tirs@live.ca
https://www.facebook.com/TableItineranceRiveSud - '' Nous vous invitons à connaitre notre site Facebook ''

 

Marche mondiale des femmes en Montérégie

4 septembre 2015

Plusieurs actions de mobilisation se tiendront dans le cadre de la Marche mondiale des femmes au mois d'octobre prochain.

 

Salaberry-de-Valleyfield

Le 14 octobre aura lieu de 10h à 15h une action régionale organisée par le Comité de la Marche mondiale des femmes de la Montérégie, au passage de la Caravane des résistances féministes à Salaberry-de-Valleyfield .

 

Châteauguay

Aura également lieu le 14 octobre prochain, un rassemblement populaire de 16h00 à 19h00 à Châteauguay. Cette activité est une itnitiative du comité Femmes vigilentes de la région de Châteauguay.

Invitation de la TIRS

4 septembre 2015

Table Itinérance Rive-Sud : Présentation des résultats sondage et échange sur les pistes d'action

 

La TIRS, assumant son leadership dans la lutte contre l’itinérance, a le plaisir de vous inviter à une présentation des résultats d’un sondage sur la réalité de l’itinérance des femmes en Montérégie.

 

Un comité mis sur pied par la TIRS travaille depuis un an sur l’analyse du phénomène de l’itinérance des femmes dans l’objectif de mieux définir les actions concrètes à prendre.

 

Votre participation est fort importante. Nous vous présenterons les résultats préliminaires et tenterons de définir avec vous des priorités afin d’élaborer un plan d’action.

28 mai 2015

Voici un aperçu de la situation que nous vivons avec le programme PAAS-Action. À la SSM, nous offrons un suivi individualisé pour créer et consolider des nouvelles habitudes de vie et de travail. Les participants se sentent valorisés, ils développent leurs habiletés sociales, ils sont très heureux, se sentent appréciés, des liens de complicité se créent. Ils sont les agents de leur propre développement social. Pour plusieurs, cela demande un effort pour se lever le matin, pas par paresse, mais à cause de leur médication. Certains reviennent de loin. On ne veut pas les brûler et qu’ils retournent à l’hôpital. Les coûts d’hospitalisation coûtent plus cher à notre société. On augmente les heures graduellement selon leurs habiletés et leurs limites personnelles. On les amène à se dépasser et à se perfectionner.

Please reload