Communiqué pour diffusion immédiate

 

 

Journée d’actions de la Campagne Engagez-Vous pour le communautaire –

30 000 signatures pour un meilleur financement du communautaire

et mobilisations en Montérégie

 

St-Jean-sur-Richelieu, le 7 février 2018 - Plus d’une centaine de personnes issues du milieu communautaire, dont près de la moitié provenant de la Montérégie, ont assisté aujourd’hui à l’Assemblée nationale, au dépôt d’une pétition demandant au gouvernement un réinvestissement de 475 millions$ dans les organismes d’action communautaire autonome dès le prochain budget.

 

Cette pétition de 30 000 signatures a été déposée par la députée solidaire madame Manon Massé, dans le cadre de la journée d’actions régionales de la campagne Engagez-Vous pour le communautaire. Le grand appui à cette pétition démontre bien que la population est consciente des besoins criants des organismes communautaires qui, faute de financement adéquat, peinent à remplir leur mission et à donner des conditions de travail décentes à leurs travailleuses et travailleurs.

 

« Malheureusement un très grand nombre d’organismes communautaires sont encore loin, même très loin d’un financement adéquat. Nous vivons à tous les jours les conséquences de ce sous financement. Nous devons passer des heures innombrables à rechercher du financement au lieu d’être auprès des personnes dans le besoin, nous devons parfois restreindre nos heures d’ouverture ou encore fermer nos portes pendant une période de temps. » déplore Annick Corbeil, directrice de la Maison des jeunes des 4 vents.

 

Des actions partout au Québec et en Montérégie

Ce dépôt marque également le coup d’envoi d’une série d’actions prébudgétaires pour le rehaussement du financement des organismes communautaires à travers tout le Québec. En Montérégie plus particulièrement, les organismes visitent aujourd’hui leurs bureaux de députés pour leur parler de leur réalité et de leurs besoins, des actions de piquetage ont lieu, des soupes populaires sont organisées, des vidéos sont produites et des groupes se réunissent en café-rencontre pour discuter de la situation du communautaire et réfléchir aux prochaines actions.

 

La Table régionales des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie (TROC-M) profite également de cette période préélectorale pour sensibiliser les éluEs aux conditions de travail des travailleuses du communautaire. On note, entre autres, que ces travailleuses gagnent un salaire horaire beaucoup moindre que le salaire moyen au Québec, malgré un taux de diplomation postsecondaire très important.

 

Ces actions sont nécessaires car, même si un récent sondage de la campagne Engagez-Vous démontre que 83% de la population québécoise affirme être favorable à un meilleur financement de nos organismes, le gouvernement actuel ne prend pas de réelles mesures pour répondre aux besoins des groupes. Aucun nouveau crédit n’est prévu pour l’année à venir pour les organismes communautaires du domaine de la santé et des services sociaux. La situation des organismes ne pourra que se détériorer.

C’est pourquoi, et dès le prochain budget, le gouvernement doit accorder de nouveaux crédits substantiels à la mission des organismes communautaires.

Au moment d’émettre ce communiqué, les représentantes de la TROC-M s’apprêtent à rencontrer sur cette question le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois. Une rencontre est également prévue avec le caucus du Parti Québécois.

-30-

 

Pour information : Catherine Jetté, TROC-Montérégie, 450-204-1607