POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

 

 

 

 

 

 

 

La Coalition Solidarité Montérégie : Pour une plus grande justice sociale

 

Montérégie, le 20 février 2019 – En cette journée mondiale pour la justice sociale, la Coalition Solidarité Montérégie (CSM) tient à rappeler au gouvernement du Québec l’importance d’agir dans le développement de mesures collectives pour l’amélioration des conditions de vie de nos communautés et vers l’atteinte d’une plus grande justice sociale. En vue du prochain budget, elle exhorte donc le gouvernement Legault, de prendre des engagements sérieux en ce sens et de tenir compte des priorités des citoyens de la Montérégie.

La CSM, qui regroupe plusieurs organisations locales et régionales œuvrant en Montérégie, croit qu’il faut agir sur plusieurs plans et ce dès maintenant.

 

Environnement 

Tout d’abord, le gouvernement doit adopter dès maintenant le projet de loi intitulé Loi visant le respect des obligations climatiques du Québec, tel que soumis en décembre dernier par l’équipe du Pacte pour la transition et qu’une reddition de comptes annuelle publique soit obligatoire. Il doit également mettre en place une transition énergétique socialement et économiquement juste et accorder un meilleur financement au Ministère de l’Environnement et de la Lutte au changement climatique (MELCC). 

 

Services publics 

Les années de coupures et d’austérité imposées aux services publics ont laissé des blessures importantes. La CSM croit qu’il faut réinvestir massivement dans les services publics de qualité afin qu’ils puissent pleinement répondre aux besoins grandissants de l’ensemble de la population et ce, de l’enfance jusqu’à la vieillesse. Les services publics et les programmes sociaux, de par leurs caractères universels et accessibles, jouent un rôle important dans la qualité de vie des citoyens.

 

Financement des organismes communautaires autonomes

Dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie de la population et d’assurer le respect et l’avancement des droits humains, le gouvernement doit rehausser significativement le financement des organismes d’action communautaire autonome (ACA) et de défense collective des droits (DCD) et ce, dans le respect de leur autonomie.

Conditions de travail

Dans un objectif de permettre aux travailleuses et travailleurs de sortir de la pauvreté, la CSM appuie les revendications du regroupement « 5-10-15 » qui demande d’avoir son horaire de travail au minimum 5 jours à l’avance, 10 jours de congés payés par année pour maladie ou responsabilité familiale et un salaire minimum à 15$ de l’heure. Le gouvernement doit prendre des engagements en ce sens.

 

Assurance médicaments publique et universelle

La CSM partage l’idée qu’il faut mettre en place une assurance médicaments publique et universelle qui permettrait des économies énormes en dépenses de médicaments. Le Canada est le seul pays dit « industrialisé » qui n’en a pas encore mis en place, alors que cela permet à toutes et tous d’avoir le même accès aux médicaments d’ordonnance, la même couverture. Sans parler des économies pour l’ensemble de la collectivité qui sont énormes. 

 

Annette Herbeuval, présidente du Conseil central de la Montérégie – CSN explique : « Nous sommes conscients à la Coalition Solidarité Montérégie des efforts que nous demandons au gouvernement du Québec. Cependant, il y a urgence d’agir sur les conditions de vie des citoyens les plus démunis et ainsi également améliorer la situation de toutes et tous. » Elle rappelle également qu’avec les surplus de 4,5 milliards $ et des mesures fiscales plus progressistes, le gouvernement a les moyens de mettre en place des mesures concrètes et de prendre des engagements sérieux pour l’amélioration des conditions de vie.

 

La Coalition Solidarité Montérégie pour les services publics et les programmes sociaux est formée d’organisations locales et régionales œuvrant en Montérégie :

 

  • La Table régionale des organismes communautaires et bénévoles de la Montérégie (TROC-M)

  • La Table régionale des organismes volontaires d’éducation populaire (TROVEP) de la Montérégie

  • La Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM)

  • Le Conseil Central de la Montérégie (CSN)

  • Le Conseil régional FTQ Montérégie

  • Le syndicat de Champlain (CSQ)

  • Syndicat des professionnelles et professionnels de la Montérégie (SPPM)

  • Alerte pétrole Rive-Sud

  • Ciel et Terre

  • CCCPEM

  • La planète s’invite au Parlement - Longueuil

 

… Et leurs alliés, tous unis afin d’atteindre une plus grande justice sociale.

 

 

-30-

 

 

Pour information :  Jacques Tricot, 450-466-2436

                                     Catherine Jetté, 450-204-1607