Pour diffusion immédiate

 

La Ministre laisse tomber les organismes communautaires

 

St‐Clet, le 7 décembre 2015. Pour une troisième semaine consécutive, les organismes communautaires de la Montérégie sont de retour devant les bureaux de la ministre Lucie Charlebois à St‐Clet pour la tenue d’un campement symbolique.

 

Ils ont appris qu’une rencontre avait eu lieu la semaine dernière à Québec avec la ministre Charlebois et que dans le cadre de cette rencontre, la Ministre s’est dite dans l’impossibilité de faire quoi que ce soit pour les organismes. 

 

« Elle laisse tomber les organismes communautaires. Pendant que son gouvernement finance de grandes entreprises à coup de millions, la Ministre laisse tomber les plus démunis ! » s’insurge Suzanne Demers, vice-présidente de la TROC-M.

 

Pour les organismes communautaires, ça ne passe pas : « Les enfants, les jeunes, les femmes, les hommes et les personnes âgées qui fréquentent nos organismes ont besoin de services » mentionne Suzanne Demers, vice-présidente de la TROC-M.

 

Les organismes communautaires de la Montérégie exigent de rencontrer la Ministre dans les plus brefs délais. « Le dossier du sous-financement des organismes communautaires devraient être une priorité pour la Ministre, ajoute Suzanne Demers. L’incapacité des groupes de répondre à toutes les demandes qu’ils reçoivent affecte les personnes les plus vulnérables de nos communautés. Est-ce vraiment ce que Mme Charlebois souhaite ? »

 

En plus d’aider des milliers de personnes, les organismes communautaires veillent aux intérêts de la classe moyenne et des plus démunis, en revendiquant notamment une meilleure répartition de la richesse.

 

Les organismes communautaires sont plus que jamais déterminés, ils sont de retour à St-Clet, devant les bureaux de la circonscription de la Ministre car ils savent que les citoyens et citoyennes de St-Clet seront là pour les appuyer. Un tract sera distribué à toute la population pour solliciter leur l’appui en leur demandant d’intervenir directement auprès de leur députée, Mme Lucie Charlebois. 

 

-30-

 

Renseignements : Catherine Jetté, TROC-Montérégie 450.204.1607